House Dance & Trance Acid

Camping Petit Château

une image pour fb ?

Pendant ce temps…

23/05/2010

Nous préparons l’été avec force et courage. Ainsi, le travail sur une formule live suit son cours, et devrait s’intensifier dans les mois à venir. Nous espérons être prêts pour le début du mois de juillet et pouvoir ainsi répondre positivement à toutes vos propositions.

On peut vous annoncer que nous avons envoyé une candidature spontanée et officielle pour participer à l’extrèmement bucolique Festival de Saint Hadelin, car certains indices nous permettent de croire en une édition 2010.

Le soleil aidant, il fait maintenant assez chaud dans le studio que pour pouvoir y passer nos soirées. Le travail de composition a donc repris, mais les obligations professionnelles diverses ne nous laissent pas toujours toute la disponibilité dont on pourrait rêver. Qu’à cela ne tienne, nous mettons de gros coups de boule à la vie, et on avance.

D’ailleurs, on a accouché d’un tuuuuuuuube total : le synthé sur la brocante. Hélas, notre autoradio ne veut plus lire les CD, alors on doit écouter la radio, et c’est moins gai.

On vous souhaite plein de frites, et à bientôt pour de nouvelles aventures.

L’évadé du Karaoké

09/04/2010

Il n’est pas encore vraiment fini, mais on adore déjà ce morceau. Alors, en attendant de faire un peu le ménage sur ce site, voilà une maquette temporaire :

L’évadé du Karaoké

LE FUTUR EST POUR DEMAIN !

27/03/2010

Vu que c’est le printemps, donc un peu moins l’hiver, House Dance et Trance Acid sont rentrés en studio hier soir pour commencer à travailler sur la suite de leur répertoire.

Il faudra sans doute un tout petit peu de temps avant d’avoir quelque chose à écouter ici, mais nous vous ferons profiter de nos nouvelles chansons dès qu’elles seront en état d’être entendues.

Attendez-vous à entendre parler de l’évadé du karaoké, par exemple.

à bientôt.

YEAH !

20/03/2010

Et voilà, il est arrivé !

Voici l’album. Puissiez-vous faire la fête avec comme on le fait depuis quelques heures.
Pour le télécharger, cliquez ici.

[mise à jour] Désolé, j’ai corrigé le lien.

[mise à jour 2] On dirait que j’étais trop saoul hier soir. Je suis en train de préparer la version propre comme il faut. Tout sera à sa place pour 11h30, puis on n’en parle plus 🙂

[mise à jour 3] Voici l’album comme il faut. Il y a la version en MP3 pour son côté démocratique, puis la version MP4/M4A pour sa qualité légèrement meilleure.
Allez, téléchargez !

CADEAU J-1

19/03/2010

En guise de dernier cadeau, je vous propose une sieste et la vérité sur Skeletor.

D’abord la sieste. Ça fait toujours du bien, une petit sieste. J’espère que ça vous fera plaisir.

Ensuite, en fouillant dans nos archives, nous avons retrouvé ceci :

Et puis voilà.
Merci de votre fidélité, et n’oubliez pas que ce samedi, on sera à la maison et que vous devez passer à partir de 16h pour le grand Goûter Rosetta de fête, et repartir avec votre exemplaire de l’album en édition limitée, bonus, gadget, numérotée à la main et avec le sourire.

Au pire, rendez-vous samedi 20 à minuit pour la sortie mondiale en téléchargement GRATUIT pas cher !

[mise à jour] le son sur la vidéo est revenu ! Quelle chance, c’est quand même mille fois mieux ainsi.

CADEAU J-2

18/03/2010

Un peu à la bourre, désolé, mais voici tout de même quelques bribes en vrac : deux pochettes et quelques chansons salaces.

La journée d’hier fut plutôt folle, on a failli changer la pochette de l’album. Néanmoins, aimant l’aventure, nous avons finalement décidé de nous en tenir à notre plan de départ, malgré les risques inhérent à certains détails que vous connaîtrez bientôt.

Du coup, on vous fait cadeau de ce qui ne sera pas la pochette de l’album, même si vous pourrez toujours la télécharger, l’imprimer, et l’utiliser comme telle. Un réalisation spontanée très professionnelle de notre camarade Cataclop qui n’a pas sa souris dans sa poche… (merci, hein)

La pochette en version "Fille"

La pochette en version "Garçon"

Et tant qu’on y est, je vous annonce la présence sur la toile d’une page Myspace permettant d’écouter les chansons lubriques de LudoBEAT qui a un grand futur devant lui (enregistré et produit dans le studio Camping l’été dernier). La crudité de certains passages en fait une expérience à déconseiller aux âmes sensibles.

Désolé pour le retard, on fera mieux demain.